jeudi 26 avril 2012

Betty

Titre : Betty
Auteur: Arnaldur Indridason
Editeur : Métailié
Collection : Noir

Présentation de l'éditeur:

Dans ma cellule je pense à elle, Bettý, si belle, si libre, qui s’avançait vers moi à ce colloque pour me dire son admiration pour ma conférence. Qui aurait pu lui résister. Ensuite, que s’est-il passé ?

Je n’avais pas envie de ce travail, de cette relation. J'aurais dû voir les signaux de danger. J'aurais dû comprendre bien plus tôt ce qui se passait. J'aurais dû… J'aurais dû… J'aurais dû…

Maintenant son mari a été assassiné et c’est moi qu’on accuse. La police ne cherche pas d’autre coupable. Je me remémore toute notre histoire depuis le premier regard et lentement je découvre comment ma culpabilité est indiscutable, mais je sais que je ne suis pas coupable.

Un roman noir écrit avant la série qui fit connaître le commissaire Erlendur.

Un thriller nordique au rythme très lent qui a presque le format d'une nouvelle puisqu'il fait à peine 200 pages. Au départ, un récit qui n'a rien de singulier, avec une trame assez classique. Le narrateur, héros du livre, nous raconte ses déboires et nous explique, petit à petit, comment il se retrouve en prison accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis.
Mais l'auteur par un tour de passe-passe métamorphose son intrigue et rend le roman époustouflant! Une histoire machiavélique où le romancier, comme son héroïne Betty, manipule ses lecteurs avec succès.
Les personnages, basiques au départ se révèlent beaucoup plus complexes qu'il n'y paraît et finalement, on se laisse emporter par la magie d'Indridason.
On ne peut pas vraiment rentrer dans les détails de l'histoire sans dévoiler ce qui rend ce roman unique. Sachez juste que vers la moitié du livre, je suis revenue en arrière, cherchant des indices sur ce que j'avais raté. Et là rien ! Rien ne laisse transparaître la machination dont nous sommes victimes. Un vrai tour de force d'écriture.

Alors si vous aimez être surpris, n'hésitez pas ce livre est fait pour vous.
A lire absolument ! 
http://img140.imageshack.us/img140/7111/9782264050694lechevalso.jpg
Ce roman rentre dans le challenge de la littérature nordique

10 commentaires:

  1. Ah, toi aussi il t'a eue ! J'ai eu beau chercher, aucunes traces qui laissait supposer le retournement de situation du milieu ... C'est ce qui m'a fait me dire une fois de plus qu'Indridason est un génie du polar ! Merci pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est quand même fou le talent de cet auteur pour nous mener en bateau comme il l'a fait!

    RépondreSupprimer
  3. Indridason faisait parti de ma liste pour le challenge, et vous me mettez l'eau à la bouche, je crois que finalement il va passer en tête de liste pour ma prochaine lecture du coup ^^
    Merci pour ta chronique alléchante :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente d'avoir pu partager un roman!

      Supprimer
  4. Le seul Indridason que je n'ai pas lu... Et suite à ton article un livre de plus dans ma PAL ! (Je ne sais pas si je dois me réjouir ou pas...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réjouis-toi, il est vraiment bien ce roman !

      Supprimer
  5. Bonjour, je viens de le commencer. On est dedans dès les premières pages!!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Avanael, pas mal en effet, mais je préfère la série des Erlandur: le dernier paru "Etranges rivages" est sensationnel. "Betty" m'a beaucoup fait penser au "Facteur sonne toujours deux fois" de James M Cain. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais lu les Erlandur, il va falloir que je m'y mette, j'entends beaucoup d'avis positifs!

      Supprimer