samedi 8 mars 2014

Je t'aime, moi non plus

Titre : Beautiful Disaster
Auteur : Jamie MacGuire
Editeur : J'ai Lu

Couverture Beautiful Disaster

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…

Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné ?



Un roman New adult ( littérature adaptée aux 18 -30 ans) très addictif. Sur fond de romance contemporaine: nous savons dès le départ comment fini le roman, tout l’intérêt est d'en connaître les différents développements, l'auteur nous livre une histoire dense et attractive. La rencontre entre les deux principaux protagonistes est explosive, d'un côté Travis, le bad-boy par excellence, chérie de ces dames, adepte de combats clandestins, il vit au jour le jour sans attache. De l'autre côté, Abby, jeune fille sage au premier abord, qui s'est éloignée de sa famille et veut repartir sur de nouvelles bases en oubliant son passé. La rencontre entre les deux est improbable et va pourtant fonctionner. Le coureur de jupon va tomber amoureux de la seule fille du campus qui ne voit en lui qu'un ami. 
Avec ce titre, nous replongeons dans nos années fac, avec les souvenirs sous-jacents, les fêtes, la musique, les abus divers et variés. Tout ce que vont expérimenter ces jeunes étudiants vont leur permettre d'avancer pour se construire en tant qu'adulte. 
Le roman, découpé en deux parties disctinctes, nous entraîne sur les traces des deux héros avec au passage des personnages secondaires fort sympathiques. América et Shepley, respectivement amie et cousin d'Abby et Travis, sont mignons comme tout et donnent  un plus au roman.
La première partie, plus intéressante à mon sens, nous permet de découvrir les deux personnages principaux, leur rencontre, la naissance de leur amitié, leurs différences au final si complémentaires.  Abby, y est dépeinte comme discrète, ne voulant pas se faire remarquer, et voulant résussir ses études pour ne pas revivre les erreurs de ses parents. Beaucoup de mystère l'entoure, et l'auteur nous surprend au moment de dévoiler ses secrets : on ne s'y attend pas ! Travis, passe du rôle de tombeur à celui d'ami jaloux et devient vite craquant.
La deuxième partie, plus chaotique au niveau sentiment, m'a fait l'effet d'un yoyo. Les deux protagonistes se déchirent pour mieux se retrouver. Abby devient indécise, agaçante alors que Travis reste fidèle à lui-même, amoureux et dépendant. Une relation fusionnelle qui fait vibrer les lecteurs et ne laisse pas indifférent. Quelques clichés néanmoins, très américains, mais qui ne gênent pas la lecture. L'auteur aurait peut être pu abréger les souffrances de ses personnages, j'ai trouvé quelques passages longs et redondants dans cette deuxième partie. La fin n'est pas indispensable est fait un peu cliché, c'est dommage.  Nous sommes dans un style trop "eau de rose" alors que le roman ne l'est pas.. 
Au final, j'ai bien accroché avec cet ouvrage qui se lit très vite (difficile de décrocher lorsqu'on l'a commencé). Émotionnellement intense, c'est un roman à lire pour les fans de romance contemporaine.


http://1.bp.blogspot.com/-1WawweTD3vA/UsrZ4SmSBnI/AAAAAAAAAMg/o7QSBeccxjA/s1600/Challenge+des+100+lectures+2014.jpg



https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1510676_572826462794587_41116619_n.jpg

2 commentaires:

  1. Ta chronique me donne envie de découvrir ce genre de littérature malgré que je sorte un petit peu de la cible 18-30 ans....
    34 ans, tu crois que ça peut me plaire aussi ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sors aussi de cette cible là (42), mais de temps en temps j'aime bien lire ce style de roman. Celui-là m'a ramené tout droit vers mes années facs et il est assez addictif, je pense que tu peux essayer ;)

      Supprimer