jeudi 28 février 2013

Comment revisiter l'Histoire?

Couverture Léviathan, tome 3 : GoliathTitre : Goliath
Auteur : Scott Westerfeld
Edition : Pocket jeunesse


Alek et Deryn sont de retour sur le Léviathan : l'ultime étape de leur tour du monde, qui mettra fin à la guerre, approche. Mais le vaisseau doit faire un détour imprévu pour accueillir un étrange visiteur... Tesla, un inventeur russe qui a créé une machine terriblement destructrice.
Quant à l'amour, tout serait plus simple si Alek savait que Deryn est une fille... et s'ils n'étaient pas officiellement dans des camps adverses...

Goliath est le troisième tome d'une trilogie basée sur un univers décalé. Sur fond de  première guerre mondiale revisitée, l'auteur nous emmène pour la fin de son tour du monde à la recherche de la paix. Nous retrouvons avec plaisir les deux principaux protagonistes : Alek, le prince autrichien clanker et Deryn la jeune anglaise qui sert sur le Léviathan, cuirassé darwiniste. 
La force de cette trilogie est d'avoir remaniée l'Histoire et de l'avoir posée dans un univers Steampunk. Les forces en action se partagent entre deux visions du monde contradictoire : Les Clankers qui voient l'avenir  passé par les machines et les Darwinistes qui contrôlent les fils de la vie et créent ainsi des animaux génétiquement modifiés. Nous nous retrouvons au coeur d'intrigues politiques, ou la manipulation et la corruption sont monnaie courante.
Le premier tome posait les personnages, le deuxième nous amenait à Istanbul pour une révolution ottomane, celui ci finit le tour du monde des deux héros et passe par le Japon et les Etats Unis. On s'aperçoit avec surprise que le monde n'est pas aussi tranché qu'il semble l'être au départ. Certains pays jouent sur les deux tableaux et adoptent ce que les Européens ont de mieux à offrir. Le Japon, comme les U.S.A. sont ainsi un melting-pot de machines et d’animaux étranges. 
Un tome ou l'action est toujours aussi présente, la relation entre les deux principaux protagonistes s'étoffe et le final est celui attendu par le jeune public. 
Un très bon moment passé en compagnie de cette trilogie que je vous recommande. 
L'auteur est connu pour sa série Uglies et sa plume est très agréable. Décrit comme un roman d'Histoire alternatif, cette série vaut vraiment la peine d'être lue. 
A lire, pour tous !
https://lh3.googleusercontent.com/-6XqymTZIDHQ/UJVfFscTTsI/AAAAAAAABx0/ggWXrL_5zIk/s900/ABC%2520Imaginaire%25202013%2520bis%2520copie.jpg

Un ouvrage qui me permet d'avancer dans mon challenge sur la littérature de l'imaginaire avec la lettre W.

https://fbcdn-sphotos-h-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/530110_4030615076768_443719012_n.jpg

4 commentaires:

  1. Tu vas croire que je passe mon temps à chercher les fautes mais je t'assure que non. C'est bien sûr le fond qui m'intéresse (ou pas quand c'est girly).
    Bon, là, c'est le titre qu'il faut revisiter...
    ;)

    Sinon, le steampunk, c'est pas mon truc mais en lisant ton résumé, je trouve que ça fait très jeu vidéo japonais.

    Au plaisir, Miss M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement tu peux tenter la lecture là, c'est vraiment sympa mais ça reste du jeunesse. Et l'orthographe, comme quoi deux correcteurs ça ne suffit pas...Merci Pat ;).

      Supprimer
  2. Je te rejoins une très bonne trilogie même si je trouve que le dernier tome fait un peu trop la part belle au happy end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord pour le happy end, mais ce n'est pas dérangeant.

      Supprimer